ENGLISH

De quoi s’agit-il?Hercolubus, la planète
qui s’approche de nous

Exoplanète

Histoire et faits concernant Hercolubus.

De nombreuses prophéties font référence à la fin du monde.

Ces prophéties nous mettent en garde concernant des catastrophes apocalyptiques à venir. Fait remarquable, plusieurs de ces prophéties convergent sur une chose : le passage d’une planète rouge qui frôlera la Terre : Hercolubus.

Qu’est-ce que Hercolubus?

Dans bien des cultures qui ont peuplées ou qui peuplent la Terre, cette planète a été baptisée, racontée, analysée et crainte. Depuis toujours elle fait trembler les mortels. Elle porte le nom de Hercolubus, Nibiru, Baal, Absinthe, Ajenjo, Marduk, Némésis, Planète froide, Planète X, Barnard 1, etc., etc., etc.

Hercolubus est un monde gigantesque, 5 à 6 fois plus grand que Jupiter, le titan de notre système solaire. Elle appartient à un système voisin, et a sa propre orbite comme n’importe quelle planète. Ceci dit, on peut se figurer que la visite de cette planète n’est absolument pas quelque chose d’inusité ou de nouveau, mais plutôt un évènement récurent, cyclique. Hercolubus a joué un rôle crucial et a été témoin de l’extinction de plusieurs peuples et civilisations de notre monde, dont les légendaires Lémurienne et Atlante. Mais voilà qu’à l’ère des frontières, de l’argent et du nucléaire, elle se présente à nouveau afin de faire tourner la page de notre race Aryenne.

L’orbite apparemment conflictuelle de cette géante de l’Espace est en fait la pièce d’un mécanisme céleste parfait, voulu, nécessaire afin de mettre un frein au développement effréné de la dégénérescence humaine. Car on peut facilement imaginer que sans cette « réinitialisation » de la face de la Terre, la perversité et la méchanceté infrahumaine que l’on peut constater aux quatre coins du monde atteindraient des niveaux inimaginables et chercheraient à se répandre sur d’autres planètes.

Contrairement à ce que les intellectuels prétendent, la fin de notre monde ne sera pas pour dans des siècles ni pour dans des millénaires. Cette grande noirceur est prédite à court terme. Sans mentionner de date précise, tous s’entendent pour dire que notre race se trouve à la fin de son cycle. Elle est sur le point d’avoir épuisé l’ensemble des ressources naturelles à sa disposition, d’empoisonné l’eau, l’air et la terre, et par-dessus tout, elle est sur le point de déclencher une effroyable troisième guerre mondiale qui cette fois-ci sera de type nucléaire. Le passage de Hercolubus près de la Terre est prédit pour la période où notre autodestruction massive planétaire sera à son apogée.

Son passage près de nous provoquera des bouleversements sans précédent, à cause des radiations et de la force magnétique terrible qui s’en dégage. Des volcans surgiront de partout et entreront violemment en éruption. Les climats seront bouleversés comme jamais auparavant, certaines régions seront fouettées sans relâche par des ouragans et des typhons, tandis qu’ailleurs dans le monde des tremblements de terre et des tsunamis raseront des villes entières.

Au fur et à mesure que Hercolubus se rapprochera de la Terre, la température mondiale augmentera, jusqu’à atteindre un niveau de chaleur insupportable et mortelle. Cette lente agonie s’étendra sur plusieurs années, et s’achèvera par un bouleversement de l’axe magnétique de la Terre. Ce coup de grâce achèvera la fonte des pôles et entrainera la submersion de grandes étendues.

Nous nous doutons bien que comme l’ont fait nos ancêtres Atlantes, une trop grande partie de notre humanité se moquera de cet avertissement. Mais les choses doivent être dites, coute que coute, que cela plaise ou non, qu’on y soit préparé ou non, qu’on y croie ou non, qu’on soit suffisamment mûr pour l’entendre ou non.